des ronds dans l'eau...

Publié le par polyamoureuse


Après un grand sommeil de quelques mois, j'avais repris un peu au hasard mais avec bonheur le fil de ce carnet, et ce petit rond dans l'eau s'est élargi en riches cercles concentriques, m'amenant au contact par exemple de P & I, à qui j'ai souhaité dédier quelques-une de ces pages.

Evidemment, rien n'est aussi simple qu'on le souhaiterait, et les contraintes de la "vraie vie", en tout cas du quotidien, sont telles que je ne peux à nouveau plus m'y consacrer avec un minimum de régularité, comme je le désirerais pourtant.

L'intérêt majeur de ce carnet, après m'avoir permis de poser par écrit tout un tas de réflexions qui bouillonnaient et se bousculaient en moi dans un premier temps, est aujourd'hui de générer du lien et de l'interactivité, et de provoquer des échanges et surtout des "rencontres d'âme" avec les lecteurs et participants à cette parenthèse virtuelle.

Quand, comment, en effet a-t-on l'occasion dans notre vie quotidienne d'entrer de plain pied dans l'intime de l'autre, enfermés que nous sommes dans le carcan social, éducatif, normatif...? Nos amis -je veux plutôt dire nos relations et nos fréquentations- attendent de nous de respecter un minimum de conventions. Un espace comme celui-ci permet de se raconter, avec ses doutes et ses certitudes, donc avec toute son humanité, sans être jugé, sans exposer "de force" ni imposer à autrui des aspects de notre personnalité qui les dérangeraient ou dérogeraient aux règles établies de la vie sociale.

Il ne s'agit pas de faire de la provocation et de l'agitation, d'ériger en règle de vie des systèmes de pensée ou des comportements qui peuvent paraître choquants. Simplement, pouvoir "poser ses valises" dans un lieu où d'autres, attirés par le hasard ou leur inconscient (sans doute deux noms pour une même réalité), viendront se nourrir des expériences et pensées qui y sont exposées, ou apporteront leur propre pierre à l'édifice.

Un vrai lieu transverse de rencontre, un confluent au coeur des volutes amoureuses des uns et des autres, sans obligation ni contrainte, sans censure ni mise au pilori d'une norme ou d'une autre, et sans prosélytisme.

Idéalement, je souhaiterais que chacun de vous trouve et suive sa voie, s'épanouisse sans blesser quiconque, et si un transit par ces pages vous permet de piocher ne serait-ce que quelques petits cailloux pour contribuer à votre propre édifice, ou quelques petit diamants qui constelleront votre route, je serai pleinement satisfaite.

J'essaierai de suivre mon envie profonde de venir ici, plus souvent, poser en mots ces courants qui nous traversent et dont nous prenons conscience avec plus ou moins de lucidité, et je vous invite à en faire autant, n'hésitez pas à me laisser des réflexions - plutôt que des réactions ;-) - sur tout ce que ces thèmes du polyamour, de l'amour sans entraves, vous inspirent...

Publié dans tête chercheuse

Commenter cet article