P & I, une formule magique...

Publié le par polyamoureuse

Nous n'avons pour l'instant échangé que quelques mails avec I et son mari, P... mais ils m'ont confié, avec pudeur, confiance et authenticité leur parcours admirable, qui n'a rien eu d'évident ni de facile, il  s'apparente à mes yeux plus à une naissance, à l'accouchement d'une Femme d'elle-même grâce à l'amour insondable que lui voue son homme, qu' à un modelage d'un Pygmalion ou une projection sur l'un des fantasmes de l'autre, comme c'est souvent le cas dans ce qui relève du libertinage.

Là on parle d'amour.

D' A M O U R, même, avec autant de majuscules, parce que ce qu'ils vivent, même si cela est LEUR solution et que c'est à chacun de trouver ses réponses, ressemble fort pour moi à un exemple.

Un exemple de ce que la communication et le regard sur l'autre doivent être dans un couple.
De la fertilité réciproque de leurs natures respectives assumées et comprises.
De l'intelligence et de l'attention avec laquelle ils avancent, et il n'y a ni naïveté ni aveuglement, dans leur démarche, mais une conscience aiguë des pièges qui les guettent.
De la circulation fluide de l'amour entre eux, par une totale ouverture et liberté qu'il lui accorde, et de la reconnaissance viscérale qu'elle lui voue, qui décuple leur amour à chaque nouvel envol d'I vers une destination extérieure.

C'est possible parce qu'il l'aime inconditionnellement, et qu'elle peut aller au bout d'elle-même sans se perdre car, toujours, il  lui tient la main. Comme moi, elle a une face sombre, qu'il nomme "continent noir", qui pourrait l'absorber et la détruire si elle n'avait pas ce pôle d'ancrage totalement fiable et éternel. Ils connaissent les dangers de ce flirt permanent avec les abîmes, mais leur confiance réciproque est telle, que tout fait sens et se ramène à leur invincible union.

Elle explore son désir inépuisablement, se déploie dans toutes les dimensions de l'amour, sait l'accueillir sans se fourvoyer, et toujours, revient, chaque fois plus riche, vers son essentiel.

Ils parlent d'une même voix, avec un immense respect l'un de l'autre, et leur équilibre, fait de force et de fragilité, est pour moi comme l'étoile polaire. Ils ne font pas de prosélytisme, c'est encore une fois leur vérité, sur-mesure, mais je la sens si proche de la mienne, telle que je la conçois, que je la considère comme ce qu'il y a de plus proche de la pierre philosophale. Tout ce qu'ils touchent se transforme ainsi en pépite d'amour.

Je leur consacrerai un espace ici, fait des mots qu'ils m'auront permis de publier, qui sera comme un écrin à leur harmonie et à leur intensité.

Ils sont si beaux...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

son vrain nom est amour 13/01/2009 15:58

P et I... PI comme le chiffre magique qui donne la clé du secret, amusant.

polyamoureuse 14/01/2009 15:54


oui, c'était en effet l'intention, rebondir sur la juxtaposition de leurs initiales, qui sont de plus dans le bon ordre puisque c'est lui qui l'a guidée vers elle-même... en tout cas leur clé
fonctionne bien dans la serrure de leur univers...